C’est bien d’avoir à cœur de préserver l’âme de nos petites filles contre les livres dangereux

C’est bien d’avoir à cœur de préserver l’âme de nos petites filles contre les livres dangereux. Et comme vous êtes des adultes vigilants, vous n’oublierez pas non plus de les mettre en garde contre les dangers des réseaux sociaux et des lynchages collectifs.” — Madmoizelle