Lettre de Gérard Dépardieu à Catherine Deneuve

Lue par Marina Foïs

Travail, famille, Wi-Fi

Nous sommes passés du ludique aux menottes. Notre génération aura profité des bonnes choses d’Internet (les films, les blogs, les partages de connaissances), mais qu’en sera-t-il de la prochaine ?

Julien Brygo

Pour qui sonne le glas (1940) — Ernest Hemingway

Les tuer, ça ne leur apprend rien, dit Anselmo. On ne peut pas les exterminer tous ; plus on en tue, plus il en repousse, et toujours plus haineux. La prison, ça ne sert à rien. La prison ça ne fait que de la haine. Il faudrait que tous nos ennemis s'instruisent.

L'ancêtre — Saer, Juan José

Aucune vie humaine n’est plus longue que les dernières secondes de lucidité qui précèdent la mort. Vingt, trente, soixante, dix mille ans de passé ont la même étendue et la même réalité. De l’incendie le plus colossal, il ne reste d’autre vérité que la cendre.

à propos de l'anonymat sur internet.

Rien d’éton­nant quand on prend un peu de recul. Le pseu­do­nyme est une vraie protec­tion pour sa propre vie privée mais n’est d’au­cune aide quand il s’agit d’at­taquer les autres. La justice saura de toutes façons remon­ter à l’au­teur des propos quand elle le souhaite.

n.survol.fr

Il n’est pas nouveau que les gouvernants s’impatientent de la liberté.

Il n’est pas nouveau que les gouvernants s’impatientent de la liberté. Il est plus étonnant que le citoyen y consente, parce qu’il est inquiet bien sûr, mais plus profondément parce qu’il se pense moins désormais comme citoyen que comme individu, réclamant des droits pour lui et des supplices pour les autres, prêt à ce que la liberté de tous s’efface pour peu qu’on paraisse lui garantir la sienne, sous la forme d’une pleine capacité de jouissance des objets variés qu’il aime.

François Sureau

Le but est-il de rester dans la marge, ou de faire bouger la société ?

Et surtout, ne pourrait-on pas considérer que la curiosité est une passerelle, que les aventuriers d’un soir ressortiront de leur aventure plus tolérants − et que s’ils ont franchi la porte, c’est sans doute parce que leur adhésion à la normalité est négociable ? Le but est-il de rester dans la marge, ou de faire bouger la société ?

Maïa Mazaurette

La gauche cannibale

Comme les dénonciations tendent à être publiques, elles favorisent un militantisme universitaire de salon, où la dénonciation constitue une fin en soi. La nocivité de cette culture réside non seulement dans sa diffusion, mais aussi dans sa nature et sa mise en scène. Sur Twitter ou sur Facebook, dénoncer quelqu’un n’implique pas une simple interaction entre deux individus : c’est un spectacle qui permet aux acteurs de démontrer leur éloquence et leur pureté politique.

Rick Fantasia